Tests respiratoires

 

Respirez ou pas, retrouvez un certain confort de vie
Par le nez... 
dans le nez, l’air est enrichi par la seule hormone gazeuse du corps : l’oxyde nitrique (voir dossier).les poils et les cils dans le nez aident aussi à filtrer t’ air. Cet air est réchauffé par tous les replis de la muqueuse nasale.
 
 L'air passe dans les alvéoles pulmonaires et arrive dans les capillaires pulmonaires qui sont vasodilatés par l’oxyde nitrique.

  Le nez prépare subtilement l'air respiré à être assimilé, c’est un véritable cadeau pour les poumons. Savourez cet air en même temps que les cadeaux que vous offre la vie.

Respirez par la bouche est un cadeau empoisonné car l’air n’est pas préparé, c’est une véritable agression car il arrive en trop grande quantité et agresse les poumons.

 Expirer par la bouche, assèche la salive qui est la première phase de la digestion alimentaire. Cela provoque une diminution de la fonction des enzymes salivaires et perturbe toutes les étapes suivantes de la digestion qui ne vont pas se faire normalement.

Tout cela aggrave le stress pulmonaire (la tristesse est une des nourritures des poumons fragilisés) ambiant et aggrave l’absorption de l’oxygène auquel il manque l’oxyde nitrique qui favorise la vasodilatation des capillaires pulmonaires.

 La bouche sert à manger, le nez à respirer, donc inspirer et expirer par le nez doit être une philosophie de vie qui doit être tranquille. Vous avez des difficultés. Appelez-nous.

RESPIRATION Ventrale

D’abord s assurer que nous faisons bien une respiration ventrale : mettre une main sur le thorax, l’autre sur le ventre et vérifier qu’à l’inspire, il n’y a que le ventre qui se soulève

Diaphragme pour le rééduquer s’aider du parasympathique :il faut raccourcir l’inspire (orthosympathique) et allonger l’expire (parasympathique) toujours sans forcer.

Si vous êtes en dessous de 25 secondes, le diaphragme est complètement bloqué, faites juste ce qui précède et inspire expire par le nez

 

 

Pour débuter les bilans nous vous proposons 4 tests importants :

  1. Prise de température le matin au lever sous la langue, à faire plusieurs jours d’affilée

Cette température doit être prise sous la langue, le matin au réveil.  Prenez un thermomètre à cadran numérique (3 à 5 € environ) 

 Si votre température est entre 36.5 et 36.8°C, c’est bon, la thyroïde fonctionne : c’est-à-dire que le métabolisme dans le corps est bon et le stress et l’angoisse ne viennent pas de là

 - si inférieure à 36.5°C, il s’agit peut-être d’une hypothyroïdie (métabolisme insuffisant et état de stress chronique).

- si supérieure à 36°8, il s’agit peut-être d’une hyperthyroïdie (métabolisme trop rapide et stress aigu).

- ces résultats sont à confirmer par une prise de sang : T3, T4 et TSH et une échographie de la thyroïde si tests positifs ou douteux.

 

  1. Mesures de l’acidité intracellulaire ou d’une mauvaise oxygénation des tissus (test de Buteyko voir sur internet )

Une cellule bien oxygénée (pH basique) brûle tous les déchets et fonctionne bien.

Technique :Test apnée poumon vide pour mesurer l’oxygénation cellulaire et l’acidité tissulaire et le blocage du diaphragme

Ce test doit être fait le matin à jeun.

Munissez-vous tout d'abord d'un chronomètre, mettez-vous en position assise dans un endroit calme

 Fermez les yeux et soyez présent à votre respiration, observez pendant 2 ou 3 minutes en suivant l’expiration et l’inspiration sans rien modifier.

 Une fois prêt, à la fin d'une expiration non forcée (poumons vides), vous pincez votre nez pour bloquer votre respiration et déclenchez le chrono.

 Au tout premier signe de souffrance ou d'inconfort, qui correspond au premier spasme de votre diaphragme ou manque d’oxygène, vous arrêterez le chronomètre.

Ne jamais forcer et faire le test sans stress et en étant tranquille, ce n’est pas une compétition, il faut juste ressentir le premier signe d’inconfort et arrêter le chrono. Puis respirez normalement, si votre respiration n’est pas normale (essoufflement, agitation, maux de tête, gêne, ou autres). Vous devrez le refaire 20 minutes après ou le lendemain car vous ne l’avez pas fait correctement.

La norme d’une bonne santé et d’une bonne oxygénation correspond à environ 40 à 50 secondes.

Si vous avez un résultat supérieur à 40 secondes, alors vous développez des capacités respiratoires superbes.

Si vous avez un résultat inférieur à 40 secondes

  • Entre 25 et 40 secondes, c’est  un début de terrain acide votre état de santé n’est pas au top et vous avez certains symptômes de stress et de baisse immunitaire
  • En dessous de 25 secondes, terrain franchement acide,  le stress et l’anxiété sont vos compagnons de route et si inférieur à 10 secondes : stress +++++ et angoisses+++++++ 

 

C’est un problème de diaphragme et de respiration, nous vous indiquerons ce qu’il faut faire.

3)Test hépatique et rénal

Le matin, au réveil restez à jeun :

  1. uriner pour bien vider la vessie des urines de la nuit et jeter les urines.

  1. Boire ½ litre d’eau peu minéralisée en 5 à 7 minutes

   Liste des eaux : Eau Saint georges(eau des montagnes corses) à Géant  casino

    Mont roucous (casino)-eau des montagnes(carrefour)-eau du montcalm(leclerc)-Les sources du Montagnol (auchamp)-Ondine(intermarché)-source de la prime(continent)-volcania(leader price)- fontaine du berlou (intermarché)

  1. Vous devez rester coucher, ne vous levez que pour uriner toutes les ½ heure(timer ou réveil)dans un flacon gradué en centimètres cubes(cm3) ou en mil litres(ml) :biberon ou verre de cuisine gradué. Même si vous n’avez pas envie, essayer et marquer zéro si rien dans le flacon. Ceci pendant quatre à cinq demi-heures. Bien vider sa vessie à la fin de chaque demi-heure.

  1. Noter les résultats des mictions sur cette feuille.

                   1ére demi-heure :………….cm3 ou ml

                    2éme » » » » » » :………… » » » » » »

                    3éme » » » » » » :…………. » » » » » »

                    4éme » » » » » » :…………… » » » » »

                     5éme » » » » » » :…………… » » » » »

Vous devez rester a jeun jusqu’à la fin du test.

Vous devez jeter les urines après chaque mesure.

Valeurs normales de la diurèse en fonction de l’âge

Si dans les 2éme, 3éme ou 4éme prélèvement vous avez

-300 jusqu’à 50ans

-250 entre 50 ans et 60 ans(il suffit de faire boire 300cc)

180 entre    60 ans et 70 ans

150 au-dessus de 70 ans

Vous pouvez vous arrêter le test est normal

Pour 50 ans  Si vous obtenez une valeur nettement supérieure à la troisième ou quatrième mesure, vous pouvez arrêter. Par exemple 50 à la première, 52 à la deuxième et  300 ou plus,  à la troisième ou quatrième mesure.

Commentaires :

- Le test de diurèse mesure l’insuffisance hépatique, le degré d’intoxication de l’organisme et marque le niveau fonctionnel du foie.

- L’insuffisance hépatique va rapidement retentir sur toutes les autres fonctions qui vont à leur tour retentir par retour sur le foie.

- Le foie retentit rapidement sur le cœur, qui va présenter des troubles du rythme et des variations tensionnelles parfois de l’essoufflement ; ceci est un cœur hépatique qui va donner un foie cardiaque et tout le monde va traiter le cœur. Le second tissu perturbé va être le cerveau, qui va réagir sous forme d’excitation ou dépression avec anxiété et troubles du sommeil. Le troisième est l’intestin, avec aérocolie, spasmes douloureux et constipation.

A ce stade, le malade peut avoir 3 traitements différents pour la même cause.

 Une diurèse au-dessous de 50 indique que l’on a affaire à une véritable bombe biologique qu’il faut savoir désamorcer. C’est la dessus que se développe tout le reste : hépatite…..

 

Le foie peut être à l’origine de troubles importants surtout dans l’enfance s’il y a eu des troubles héréditaires (parents alcooliques, drogués…), il faut traiter les enfants car plus tard, si leur foie ne fonctionnent pas, ils risquent de passer par ces faux paradis de l’alcool de la drogue … Regarder les enfants avec attention car c’est leur avenir qui est en jeu

La maturation psychique cérébrale ou autres ne sont possible que si le foie marche bien dès la première enfance.

 Par exemple : Dégénérescence stéatosique( graisseuse) : TGP augmentée  TGO et gamma GT sont normales alors que les valeurs du test sont toutes basses et inférieures à 30.

bibliothèque * Mon Foie et Moi : L'insuffisance hépatique méconnue,comment la dépister et la traiter (Broché)
de Paul Bacquès (Auteur), Jean-Pierre Ruasse (Auteur)

4)Mesure du pH urinaire avec des bandelettes ( fourniture en pharmacie) sur la 1ere et 2 éme urine du matin en étant tranquille

5) quand vous avez tout ça appelez moi 0613516212 merci

   

 

Test apnée poumon vide pour mesurer l’oxygénation cellulaire et le blocage du diaphragme

Ce test doit être fait le matin à jeun.

Munissez-vous tout d'abord d'un chronomètre, mettez vous en position assise dans un endroit calme

 Fermerez les yeux et soyez présent à votre respiration, observez pendant 2 ou 3 minutes en suivant l’expiration et l’inspiration sans rien modifier.

 Une fois prêt, à la fin d'une expiration non forcée (poumons vides), vous pincez votre nez pour bloquer votre respiration et déclenchez le chrono.

 Au tout premier signe de souffrance ou d'inconfort, qui correspond au premier spasme de votre diaphragme ou manque d’oxygène, vous arrêterez le chronomètre.

Ne jamais forcer et faire le test sans stress et en étant tranquille, ce n’est pas une compétition, il faut juste ressentir le premier signe d’inconfort et arrêter le chrono. Puis respirez normalement, si votre respiration n’est pas normale (essoufflement, agitation, maux de tête, gêne, ou autres). Vous devrez le refaire 20 minutes après ou le lendemain car vous l’avez pas fait correctement.

 

 

 

Munissez-vous tout d'abord d'un chronomètre, vous pouvez utiliser votre téléphone ou un chronomètre en ligne.

Puis, asseyez-vous sur un tabouret, fermez les yeux, observez votre respiration quelques secondes pour repérer l'inspiration et l'expiration.

Ne modifiez ni le rythme ni la profondeur de votre respiration.

Quand vous serez prêt, à la fin d'une expiration (poumons vides), vous pincerez votre nez pour bloquer votre respiration.

Dès que vous bloquez, déclenchez le chronomètre de votre tel ou ordi.

On ne force jamais, au tout premier signe d'inconfort ou de manque d’oxygène, qui correspond au premier spasme de votre diaphragme, vous arrêtez le chronomètre.

 Puis respirez normalement, si ce n’est pas le cas, par exemple respiration agitée, vous avez trop forcé, recommencez le lendemain matin, ce test doit être fait au réveil.

Quel est donc votre niveau d'oxygène cellulaire ?

Oxygénation cellulaire

Pour bien comprendre ce que vous venez de mesurer, voici une illustration simple représentant une cellule de votre corps.

Votre corps est au niveau macroscopique, ce que vos milliards de cellules sont au niveau microscopique.

Dit autrement, vous êtes la somme de toutes vos cellules.

Le résultat que vous venez d'obtenir correspond à votre oxygénation actuelle.

Plus votre résultat est élevé, plus votre apnée dure longtemps, plus votre oxygénation cellulaire est grande, plus votre respiration est correcte.

Cela correspond à une grande vitalité, une excellente digestion, un corps mince, un état d'esprit serein mais surtout l'absence d'anxiété et de stress.

Par contre, plus votre résultat est faible, plus votre apnée est courte, plus votre oxygénation cellulaire est faible, plus votre respiration est mauvaise.

Cela correspond clairement à de nombreux problèmes de santé (au stade de symptômes ou de maladies avérées), à une plus grande fatigue, des problèmes de digestion, un corps plus mou, un état d'esprit plus agité mais surtout à une anxiété plus intense !

EXCLUSIF : la charte officielle du docteur Buteyko !

Charte docteur Buteyko

Voici une échelle de valeur qui correspond aux travaux du docteur Buteyko et de son équipe d'une centaine de médecins russes.

Attention, ce test inédit et alternatif n'est pas reconnu par le gouvernement et ne remplace absolument pas une consultation chez votre médecin traitant.

Ces informations ne doivent pas être interprétés comme des conseils médicaux, ne doivent pas servir dans un but de diagnostic ou d’auto-traitement de maladies, ne doivent pas être interprétées comme une tentative de prescrire ou de pratiquer la médecine.

Ce contenu n’est délivré qu’à titre strictement personnel et informatif.

En aucun cas, je ne pourrais être tenu pour responsable de tout dommage ou blessure dûs aux informations fournies ou non fournies.

Les observations sur des milliers de patients en Russie :

 En dessous de 5 secondes, l'individu est très malade, le plus souvent alité ou hospitalisé.

Il prend plusieurs médicaments pour supporter sa souffrance physique et psychique.

A noter que 0 seconde correspond à la mort.

Dans le langage commun, on dira qu'il a rendu son dernier souffle, ce qui correspond à l'arrêt de la respiration et de l'oxygénation cellulaire.

 Entre 5 et 20 secondes, l'individu est malade et expérimente souvent une des maladies modernes (syndrome métabolique).

Par exemple, la personne souffre de problèmes de santé telles que le diabète, le surpoids, la fatigue chronique, la dépression, l'hypertension, mais surtout un haut niveau d'anxiété.

A ce stade, il prend surement des médicaments (ou est sur le point d'en prendre) pour contrôler les symptômes de sa maladie.

Emotionnellement, l'individu est instable et expérimente quotidiennement de l'anxiété sous diverses formes.

L'individu veille à rester dans sa zone de confort afin d'éviter toutes déstabilisations émotionnelles.

Psychiquement, son mental est en constante activité et la petite voie dans sa tête ne s'arrête jamais.

Il ne vit ainsi jamais dans l'instant présent car ses pensées sont constamment tournées vers le passé ou le futur.

 Entre 20 et 40 secondes, l'individu est à demi-malade car en apparence, il semble en bonne santé, mais intérieurement, ces cellules ne disposent pas de toute leur capacité d'oxygénation à cause d'un niveau important de toxines.

Physiquement, l'individu expérimente uniquement des symptômes de maladie : anxiété supportable, rhume, problème de digestion, allergies diverses, douleurs, etc.

Emotionnellement, l'instabilité est modérée selon les individus.

En fonction de s'il se situe plus proche de 20 ou de 40 secondes, l'individu expérimente des émotions tels que l'anxiété, la peur, la colère ou la tristesse.

Dans cette catégorie, on retrouve la plupart des gens qui s'intéressent de près ou de loin au développement personnel afin d'améliorer leur bien-être physique et émotionnel.

Psychiquement, son mental est plus ou moins agité.

A ce stade, la concentration et la méditation peuvent aider à canaliser le mental mais cela ne dure pas très longtemps car cela requiert énormément d'énergie ce qui finit par créer de la fatigue.

Le palier des 40 secondes est la norme "inférieure" fixée par la méthode Buteyko, qui représente à l'époque actuelle un très bon niveau de santé.

Concernant ce palier, le docteur Buteyko disait souvent : "En dessous de 40 secondes, la vie est vécue dans la souffrance".

Plus votre score est inférieur à 40 secondes, plus vous respirez mal et plus vous êtes anxieux et fatigué !

 Entre 40 et 60 secondes, l'individu est en parfaite santé.

Physiquement, il ne connait ni la fatigue ni la maladie.

Il dispose d'une énergie vitale très élevée étant donnée son oxygénation importante.

Emotionnellement, l'individu est parfaitement stable et ne connait pas (ou très rarement) d'émotions négatives tels que l'anxiété ou la peur.

Psychiquement, son mental est très calme et cela lui permet d'expérimenter la plupart du temps ce qu'on appelle l'instant présent.

Il vit rarement dans le passé ou le futur mais jouit pleinement de sa vie quotidienne.

Le palier des 60 secondes est la norme "supérieure" du docteur Buteyko, fixé en 1950. En effet, à l'époque, les gens avaient un métabolisme énergétique et donc une capacité d'oxygénation bien supérieure à aujourd'hui. Alors qu'en 1950, la moyenne était au alentour de 40 secondes, aujourd'hui la moyenne est au alentour de 20 secondes.

Le docteur Buteyko s'inquiétait souvent de voir une société de plus en plus malade.

Et il avait raison, le magazine Science&Vie a publié récemment une étude choquante : 95% de la population a un problème de santé (symptôme ou avéré).

 Au delà des 60 secondes, résultat qu'avait atteint le docteur Buteyko et l'ensemble de son équipe de médecins russes (c'était une obligation pour intégrer son équipe de recherche), l'individu développe des aptitudes et un métabolisme hors du commun.

Quand le corps est en parfaite santé et l'esprit parfaitement apaisé, l'énergie disponible sert à sublimer l'individu et lui permet d'obtenir, sans le vouloir, des capacités physiques tels qu'une récupération physique accélérée et une plus grande vitalité.

Selon le docteur Buteyko, ce score confère également des capacités psychiques tels que : meilleure intuition (6ème sens), télépathie (sentir ce que l'autre pense), clair-audience et clair-voyance (capacité extra-sensorielle), ou encore un pouvoir d'attraction plus intense (attirer à soi tout ce que l'on désire).

Ces capacités, nous les avons déjà toutes et tous, mais elles sont "endormies".

Par exemple, c'est le fait de penser à quelqu'un puis de le croiser juste après, ou encore de recevoir son appel téléphonique.

C'est le fait de "sentir" ce que les autres pensent, c'est le fait de pressentir les choses, etc...

Conclusion du test Buteyko

L'objectif est évidemment d'atteindre le score de 60 secondes, ce qui indique un niveau de santé optimal !

Les travaux scientifiques du docteur Buteyko montrent que notre santé dépend directement de notre oxygénation cellulaire et donc de notre respiration.

Et il n'est pas le seul !

Des milliers d'études scientifiques démontrent le lien entre la santé et l'oxygénation du corps !

Il y a par exemple le célèbre docteur Otto Warburg qui a découvert en 1931 que la vraie cause du cancer et de la maladie est un manque d'oxygène dans le corps.

Cela lui a valu le prix Nobel de physiologie et médecine pour cette importante découverte.

Le lien entre notre santé et notre respiration n'est donc plus à démontrer !

L'objectif clair, net et précis de mes formations : augmenter votre température et votre oxygénation !

Loris Vitry

Ces deux tests de santé alternatifs proposés par les docteurs Buteyko et Broda Barnes sont d'une valeur inestimable.

Un individu ayant, le matin au réveil, une bonne température d'environ 36.6°C et un temps d'apnée d'environ 40 secondes sera très différent d'un individu ayant des scores en dessous de la norme.

Le premier respirera la santé, la forme et le bonheur...

Mais le deuxième sera prisonnier d'un état anxieux généralisé permanent accompagné d'une tonne d'émotions négatives.

TERRIBLE !

"La vie est vécue dans la souffrance..." comme le dirait le docteur Buteyko !

Vous tombez dans cette deuxième catégorie ?

Pas de panique !

Je sais exactement quoi faire !

En fait, je sais parfaitement ce que vous vivez pour avoir moi-même eu un score de 9 secondes et une température de 35.5°C au réveil.

A cette époque, ma vie était une pure souffrance quotidienne avec une anxiété permanente accompagnée d'un état dépressif...

Mais heureusement, j'ai appris à augmenter ma température et mon oxygénation cellulaire pour atteindre un score d'environ 40 secondes au test d'apnée du docteur Buteyko.

Et tous mes problèmes de santé ont disparu !

Broda Barnes et Buteyko l'affirment, en normalisant sa température à environ 36,6°C (sous la langue obligatoirement) et son oxygénation cellulaire à 40 secondes, toutes les maladies modernes disparaissent.

Broda Barnes en avait listé plus de 150 dans son rapport scientifique !

Et comme Buteyko l'affirmait, au delà de 40 secondes, vous commencez enfin à vivre heureux et à apprécier le véritable bonheur intérieur, seulement possible en l'absence d'anxiété et de stress intérieur.