cristallisation sensible

 

La cristallisation sensible (C.S.)

           Dans le Vivant, on rencontre une difficulté majeure pour mesurer ce qui s’exprime et en faire une estimation qualitative.

             La morphocristallisation - ou cristallisation sensible d’une solution au chlorure de cuivre – est une voie de recherche, passionnante, visant à évaluer un potentiel d’énergie vitale et , partant, la qualité d’une substance.

Utilisée à des fins multiples, notamment dans le domaine alimentaire, elle peut aider la médecine grâce à des tests sur des produits, et surtout sur le sang.

            Connue depuis plus de 70 ans en Allemagne, la cristallisation sanguine est très peu pratiquée en France, et peu nombreux sont les patients qui y ont accès.

            Pourtant, elle donne une bonne image de la qualité du terrain d’un individu, permettant de localiser les régions énergétiques perturbées, grâce à des signes spécifiques de la pathologie ou de l’organe atteint(qui exprime une forme particulière).Chaque sujet posséde sa signature. Sans être un diagnostic énergétique en soi,elle peut apporter une confirmation, ou suggérer une orientation différente, et même aider à un diagnostic énergétique précoce, à reconnaître plus tôt un signe d une perturbation énergétique.

            L’expérience permet de constater que, par rapport à un test iridologique, lui aussi très utile, on peut encore anticiper.

            Quelles sont les lois qui donnent au sang la faculté d’impulser le révélateur qu’est le chlorure de cuivre, pour sculpter des cristaux, leur imprimant une forme unique, qui est tout sauf hasardeuse, comme si le sang(l’eau organique)possédait la mémoire de tous les tissus et cellules parcourus, et l’information de leur état ?

            Les tests de C.S. témoignent de l’action de forces inconnues de la science contemporaine, d’une réalité supra-sensible.

Ces forces sont l’expression de la vie. On ne peut qu’admirer.     

Sur une bonne cristallisation, on voit des ramifications bien serrées  partant du centre germinatif.(cristallisation normale)

images anormales:  vacuoles , rayonnements irréguliers, lacunes au milieu des stries, cristaux en forme de fines croix, d’étoiles.  

on retrouve les organes(ou système) perturbés énergétiquement sous des formes geométriques:trigone pour les reins, éventail pour le pancréas, forme en u pour le poumon......

 

1.   méthode

La méthode de la cristallographie sensible,   a été découverte en Suisse, dans les années 20, par le chimiste allemand Ehrenfreid Pfeiffer
Très vite cette méthode s’est révélée intéressante pour l’étude du monde vivant alimentaire, et pertinentes dans le domaine prédiagnostic.

 
2. Principe de la méthode
 

On met une substance organique (alimentaire, par exemple ) à « tester » en présence d’une solution de chlorure de cuivre, dans des conditions définies et rigoureuses.

Le « mélange » ainsi obtenu est mis à déshydrater dans une étuve  régulée. Après déshydratation, la phase cristalline commence. Pour avoir de bonnes conditions de cristallisation, la déshydratation doit être lente.

 
Au bout d’un temps (12 heures)  il apparaît sur la plaque de cristallisation des cristaux
 C’est la lecture des cristaux   qui constitue   la recherche en cristallisation sensible.

  Bon de commande cristallisation sensible , envoyer un email avec votre adresse je vous fais parvenir le kit     docgillard@free.fr

 bon-de-prescription-cristallisation-2.docbon-de-prescription-cristallisation-3.doc bon-de-prescription-cristallisation-3.doc

 

exemples d images

ur une cristallisation sensible , l'organe " troublé énergetiquement " ressort sous sa forme originelle( forme géométrique qu il a  anatomiquement dans le corps)

 poumon2.jpg

 AIL BIO TRES BIEN STRUCTURE

 

 

 PROCESSUS DEGENERATIF EN COURS

 Courchinou

 lacune hepatique

Courchinou rein

lacune pulmonaire

 

Auguste mathieu 4

image rein

Img 0363 1

 

ail-bio-structure.jpg ail-bio-structure.jpgImg 0362 1 1

processus-evolutif.doc processus-evolutif.doc

lien vers autre site  cristallisation sensible

http://cristauxsensibles.blogspot.fr/2009/11/quest-ce-que-la-cristallisation.html