Définition bioélectronique

La Bio électronique Vincent

La bioélectronique peut-être définie comme la science des micro-courants , qui à partir de 3 facteurs, permet de mesurer objectivement les courants électro-magnétiques de la vie (Ces courants disparaissent à la mort).
Ces 3 mesures sont obtenues à l'aide d'un bioélectronimètre (mis au point par L.C. VINCENT).
Pour l'homme ces 3 mesures sont réalisées sur 3 liquides organiques : le sang veineux, l'urine et la salive .
Ces 9 paramètres sont reportés sur un diagramme appelé bioélectronigramme, permettant d'apporter des indications sur l'état du terrain du patient.


Mis à part la détermination du terrain de l'homme, la bioélectronique présente des applications extrêmement intéressantes dans divers domaines :

- comme contrôler la qualité des eaux (fleuves , lacs , sources , adduction, minérales , thermales) pour la définition d'une eau biocompatible.


«La bioélectronique a permis de mettre en évidence l'aspect dynamique de l'eau, trop souvent analysée à l'état statique sur des critères chimiques qui ne traduisent pas ses facultés d'adaptation aux variations du milieu vivant.»
[ Dr. Jeanne ROUSSEAU ]


- apprécier la valeur des diverses techniques agricoles (labour, engrais , vinification...)

- la mise en évidence de l'épuisement progressif des sols par destruction de la couche d'humus.


«Les sols s'oxydent au même titre que le terrain de l'homme.»


- à vérifier la valeur biologique des aliments et des compléments alimentaires.

- les prévisions et influence des cataclysmes et séismes (Ossola 1957, Malpasset 1959 etc. ...)



«Tout état vivant (et même tout état minéral en solution) est rigoureusement défini par trois facteurs , correspondant à des valeurs électroniques : le pH, le rH2 et la résistivité.» [ L.C. Vincent - 1956 ]